En Allemagne, comme dans bon nombre de pays européens, le crowdfunding en promotion immobilière a le vent en poupe. Les promoteurs ont besoin de davantage de fonds propres depuis la crise de 2008 et les investisseurs sont déçus par les taux faibles offerts par les placements bancaires classiques. Cette conjoncture et particulièrement favorable aux plateformes de crowdfunding immobilier qui se développent en nombre. Et ça marche : les investisseurs allemands sont conquis et le marché connait une croissance exponentielle (les prévisions de crowdfundinsider prévoient +200% en 2017).

Les investisseurs :

Les investisseurs allemands sont de plus en plus nombreux à faire confiance au crowdfunding immobilier et ceux qui ont franchi le pas en sont très majoritairement satisfaits. Une étude publiée en avril dernier par Exploro explique ainsi que près de 76 % des investisseurs interrogés souhaitent renouveler l’expérience (pour 22 % d’indécis et 2 % qui ne souhaitent pas réinvestir).




Malgré le manque de liquidité des placements, les investisseurs sont toujours plus nombreux, attirés par les rendements et la relative sécurité de l’immobilier. Aujourd’hui, la confiance des investisseurs est compréhensible : aucune faillite n’est encore à déplorer sur le marché allemand. Cependant, il serait intéressant d'observer leur réaction si une affaire comme la faillite du groupe Terlat en ce début d'année en France éclatait en Allemagne. En effet, cette affaire n'a pas empêché le marché français de poursuivre sur sa lancée.

Les plateformes :

Trois plateformes dominent largement le marché allemand : Exporo, Zinsland et Berfürst ont respectivement levé 64, 18 et 13 millions d’euros depuis leur lancement (Exporo à elle seule concentre plus de 40% des fonds levés). Notons qu’à la différence du marché français ce sont les « pure players » qui se partagent le marché du crowdfunding immobilier outre-rhin. Mais l’importance du marché immobilier allemand et la croissance exponentielle du crowdfunding immobilier laissent de nouvelles plateformes se développer comme Zinsbaustein, iFunded ou encore Home Rocket.

Si les évolutions de la législation et les réactions aux premières défaillances sont toujours à surveiller, le marché du crowdfunding allemand reste extrêmement prometteur.

https://blog.zinsland.de/

https://www.crowdfundinsider.com/2017/06/102443-german-real-estate-crowdfunding-market-booms/

https://exporo.com/blog/exporo-study-on-investor-behavior